• De Sofia à DubaïLa famille Vincendon, après près de 10 ans de Bulgarie dont 7 à Sofia (les 3 premières à Varna) change de décor et pas des moindres: Dubaï les attend dans les prochains jours. Renata est une "ancienne" de Sofia Accueil qui a connu les présidences successives (Brigitte DF - Véronique P. - Claire V. - Dominique M. - Maria DP) et qui a participé régulièrement et fidèlement à la vie de l'association. C'est à Mladost au restaurant "Marmo" qu'ils ont convié près de 70 personnes dont plus de 35 de Sofia Accueil (conjoints inclus) dont quelques anciennes membres de SA, pour le "verre de l'amitié" bien entendu accompagné d'une table buffet richement garnie ! C'est Mélanie B. qui a géré de main de maître les cadeaux collectifs et Sofia Accueil aura contribué par un tableau "photos souvenir" (voir ci-dessous) qui rappellera à Renata de bons souvenirs et les personnes côtoyées tout au long de ces années. Après leurs discours en français, bulgare et tchèque c'est dans une excellente ambiance et beaucoup d'émotion que se sera déroulée cette belle fête de départ mais ils ont promis de revenir de temps en temps en Bulgarie.
    Bon vent à la famille Vincendon et beaucoup de belles aventures !

     

    De Sofia à Dubaï

    De Sofia à Dubaï

     De Sofia à Dubaï  

    De Sofia à Dubaï

     De Sofia à Dubaï  

    De Sofia à Dubaï

    De Sofia à Dubaï

     

    De Sofia à Dubaï

     De Sofia à Dubaï  De Sofia à Dubaï

    De Sofia à Dubaï

     De Sofia à Dubaï  

    De Sofia à Dubaï

    Texte et photos: JCL

     

    Après 4 jours sur la page Facebook, les Vincendon battent tous les records
    depuis la création de la page ! Nos félicitations !

    De Sofia à Dubaï

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • À la recherche de l'ours perduCinq personnes seulement étaient présentes ce matin du 1er février pour la marche dans le parc Borissova Gradina, mais pas n'importe lesquelles ! Parmi elles, Barbara et Michel, deux rescapés du périple du jour avant lorsque, en escaladant les pentes du mont Vitosha lors de la traditionnelle randonne de SA, ils ont failli croiser un ours perdu...

    Une discussion hautement scientifique sur le sujet a abouti à la conclusion que l'animal devait être le fruit du changement climatique qui dérègle les lois de la nature et notamment celles de l'hibernation hivernale. De là, deux pas seulement nous séparaient de l'hypothese que l'ours pourrait s'être échappé n'importe où, y compris dans les bois de la Borissova Gradina....

    L'équipe est donc partie à la recherche de l'ours perdu.  Nous avons abandonné les allées bien dégagées pour explorer le bois profond. Seule arme de défense, les bâtons de marche nordique de Bonnie. Des empreintes et des bruits de créatures inconnues nous guettaient partout. Mais la bête, si jamais elle était là , n'était pas bête, elle cachait bien son jeu. Alors les seules empreintes qui se rapprochaient du but pourraient à la limite être celles d'un petit ourson, mais l'hypothèse alternative d'un grand chien est venue nous brouiller les pistes...

    Faute de preuves concluantes, nous avons suspendu les recherches et une partie de l'équipe est allée reprendre des forces avec une bonne soupe chaude au restaurant "Pod Lipite".
    On attend des soutiens supplémentaires la semaine prochaine

     

    À la recherche de l'ours perdu

    Texte: Bonnie T.
    Photos: Michel G.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Rando 31 janvier Kamen DelA Dragalevtsi sous un ciel gris nous serons 8 + Etoile la petite chienne, pour monter vers Aleko. Le départ se fera, sous un grand soleil, sur la piste de fond  joliment damée avant de devoir chausser nos raquettes pour monter sur le "plateau". Puis, sur un sentier bien tracé, direction du piton rocheux de Kamen Del à 1862m. Une nouvelle fois nous verrons les nuages nimbant toute l'étendue de Sofia ! Tant pis; nous nous consolerons avec un selfie sous ce magnifique soleil avant de rejoindre le sentier et, pour éviter de revenir sur nos pas, ce seront 2.5kms de "hors piste" plus ou moins pénibles ou même les raquettes s'enfonçaient parfois jusqu'à nous faire tomber ! Le comble: notre chemin croisa des traces d'ours ! léger malaise à bord !  Sans doute un plantigrade qui en avait marre d'hiberner et qui est parti se chercher un casse croûte ! Heureusement nous ne l'avons pas croisé en train de festoyer !
    Puis retour sur la piste damée avec une dernière descente abrupte pour finir nos 9 kms en 3h40 avec un dénivelé de seulement 255m. Fatigués mais heureux ce sera avec appétit que nous mangerons à 5 au restaurant "chitchovtsi".

    A la semaine prochaine

     

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del
    Sofia sous les nuages

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del
    Les traces d'ours !

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del
    Le tracé avec la partie hors piste

     Rando 31 janvier Kamen Del

    Rando 31 janvier Kamen Del

     

    Rectificatif sur les soi-disantes traces d'ours !

     



    Photos: Thierry - JCL
    Texte: JCL

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Koukeris Pernik 2017Dans un froid glacial, mais sous un beau soleil hivernal, 24 membres de Sofia accueil, un bébé compris, partent déterminés à la chasse aux mauvais esprits dans la ville de Pernik ce matin du 28 janvier 2017.

    Le festival des Kukeri, que cette ancienne ville sidérurgique et minière accueille depuis 1966, est devenu la manifestation la plus prestigieuse en Bulgarie et dans les Balkans des jeux et coutumes populaires traditionnels de masques et déguisements. Il permet d’illustrer d’anciens rituels préservés jusqu’à nos jours, et faisant partie du folklore traditionnel bulgare et des pratiques rituelles analogues à d’autres cultures. En 2009, la Fédération des villes de carnaval européennes (FECC) proclame Pernik capitale européenne des traditions de "Survakari" et "kukeri". Cette année la participation bat tous les records, avec plus de 7000 participants.

    La fête populaire Kukeri (Кукери) est une des plus anciennes célébrations rituelles festives, remontant à l’Antiquité. Traditionnellement elle est jouée par de jeunes hommes, mais avec le temps la tradition se diversifie et s'enrichit et dans le défilé que nous observons il y a plein de femmes, et tous les âges, des plus petits aux plus avancés, sont représentés.

    Dans certaines parties de la Bulgarie les Kukéri ressortent aux alentours du Nouvel An (et janvier) mais en général la plupart des Kukéri tiennent lieu en début de printemps.

    Ce jour des hommes portant des costumes très originaux dont l'élément central est le masque monstrueux, investissent les rues et la place centrale du village. Chaque masque est unique, fabriqué par son porteur. A l'aide de leur apparence et de leur danses magiques au son des dizaines de cloches attachées à leurs ceintures ils chassent les mauvais esprits et la mauvaise fortune afin que l'année à venir soit bonne et la terre fertile.

    Comme l'année précédente, notre guide sur place est Katya, une guide francophone qui déborde d’entrain et d'enthousiasme pour partager avec nous tout ce que le festival offre de meilleur. Des tribunes VIP nous avons une vue imprenable sur les défilés des groupes bulgares et étrangers. Ce sont principalement d’autres pays des Balkans, mais à un moment nous voila faisant des pas de danse sous les rythmes des Caraïbes, excellente façon de nous réchauffer.

    Katya n’hésite pas à nous emmener au milieu du défilé, où nous pouvons non seulement admirer de près les Kukeri, mais aussi les toucher, ce qui, paraît-il, est de bon présage. Enfin, jusqu'au moment où un des gardiens nous rappelle gentiment que notre place est de l'autre côté du cordon… Nous poursuivons notre chemin vers le restaurant et croisons sur le chemin toutes sortes de créatures bizarres, velues, poilues et cornues. Nos oreilles sont assourdies par le son des cloches, nos yeux régalés par le spectacle multicolore des gourmandises sucrées vendues des deux côtés de la route, nos nez excités par les fumées des spécialités traditionnelles bulgares de viande grillée sur les braises.

    Nous voici au meilleur restaurant de la ville, où déjeunent tous les dignitaires et une grande partie des délégations étrangères. Au menu, un steak de porc tendre et succulent, ou des spaghetti au pistou en quantité suffisante pour apaiser l'appétit d'un ogre.

    Et surtout, on n'est pas au bout des bonnes surprises de Katya - là elle nous présente un jeune garçon francophone qui adore la peinture et qui nous offre des cartes de vœux sur le thème des Kukeri qu’il a lui-même dessinées pour nous. Avant de retourner à la tribune, nous passons par la Maison de la jeunesse, où des ateliers apprennent à des petits et à des grands à faire des masques de carnaval. Ensuite, dans les rues, les pas-tellement-grands dans notre groupe retournent dans leur enfance avec des énormes barbe-à-papa rose néon, dont les vraiment grands essaient de leur voler des morceaux. On se mêle à quelques groupes de Kukeri qui chantent, sautent, jouent à la cornemuse et battent du tambour. Et un sentiment de plénitude nous envahit: nous avons accompli notre mission, tous les mauvais esprits sont chassés. Sofia Accueil ne peut espérer que de beau jours !

     


    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

     

    Diaporama


    Vidéo


    Les photos d'Alexis Z.

     

    Texte: Bonnie
    Photos: Alexis - Etienne - Michel - Bonnie
    Vidéos: Alexis

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire

  • Soirée tarot: 1ère 2017Je remercie Térésa pour son accueil chaleureux et attentionné, pour cette première soirée 2017, et tous les participants pour la bonne et joyeuse humeur qui ont fait de cette soirée une réussite ! Un remerciement à David pour son agréable et sympathique présence, (le petitClignement d'œil) nouveau membre venu dans notre groupe. Un regret pour ceux qui n’ont pas pu, pour différentes raisons, se joindre à nous ! Térésa a la gentillesse de nous inviter pour la prochaine soirée le mercredi 8 février à partir de 19 h 30. Comme d’habitude Indiquer si possible si vous apportez du sucré, salé ou boisson afin de faciliter la soirée pour notre charmante hôtesse. Je vous remercie de confirmer votre présence.

    (Pas de photos car trop occupés à vouloir gagner !)

    Texte: Pascal P

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Marche active 25 janv.La marche active de ce mercredi 25 janvier a réuni sept enthousiastes qui sont partis à la découverte du plus grand parc de Sofia, Borissova Gradina (que les plus anciens connaissaient déjà partiellement).

    Le parc étant situé au cœur de la capitale et existant depuis plus d'un siècle, offre plein de points d'intérêt de tous genres: à commencer par le stade national, un autre stade, des complexes sportifs, mais aussi une patinoire en hiver, un monument imposant de l'époque communiste, des terrains de jeu, un lac au nénuphars, une forêt magnifique en toutes saisons....

    Mais surtout, les marcheurs ont une fois de plus confirmé la théorie scientifique selon laquelle la marche en plein air contribue à la bonne humeur et nous rend la jeunesse: la preuve ultime étant que, en découvrant un terrain "acrobranches", tout le monde a été animé par l'idée d'essayer cela lors d'une marche l'été prochain !

     

    Marche active 25 janv.

    Marche active 25 janv.

    Texte et photos: Bonnie

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Rando du 24 janvierL'hiver 2017 aussi rigoureux n'attire décidément pas les foules pour les randos ! Pour cette seconde sortie raquettes seuls 5 courageux (3 hommes et 2 dames !) avec des températures à peine négatives, chaussés de leurs raquettes se sont élancés depuis le parking habituel de Slatni Mostove. Pas de vent durant tout le trajet de 7kms en 3h, un sentier bien tracé jusqu'en haut de la piste de ski de "Vetrovala" ou de nombreux skieurs, surtout des enfants profitaient des remontées. Par contre c'est en descendant sur les pistes raides et bien damées que les raquettes ont prouvé toute leur efficacité et cela jusqu'au retour aux voitures, le long d'un torrent entièrement gelé et recouvert de neige. La mâtinée se terminera devant une excellente assiette à l'habituel "Perfetto" et une bonne bière pour arroser et féliciter Thierry le nouveau papa d'un petit garçon !
    A la semaine prochaine

    Diaporama photos & vidéos (2mn50)


    Le gps a encore pris des raccourcis !! 

    Rando du 24 janvier


    Photos: Stéphanie - Thierry - JCL
    Texte & vidéo: JCL

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NDK: bataile de boules de neigeLe rendez-vous était fixé à l'entrée du Palais National de la Culture (NDK). Une centaine de jeunes gens à répondu à l'appel d'un "flash mob facebook" d'organisateurs qui ont constitué 2 groupes. 
    Une animatrice a conduit le groupe des "bleus" par le "pont des amoureux", au parc qui se trouve derrière le musée de la Terre et des Minéraux. Dans le même temps, l'animatrice du groupe des "rouges" a conduit sa troupe sur le lieu de bataille par un autre chemin. Le champ de bataille était recouvert d'une belle couche de neige immaculée d'environ 30 cms.
    Deux petits murs ou plutôt des talus de neige avaient été édifiés pour accueillir les étendards des deux camps et étaient séparés d'environ 20 mètres.
    Le haut parleur donna le signal du début de la bataille et les "Rouges" se ruèrent vers l'ennemi comme dans une illustration des irréductibles gaulois des bandes dessinées fonçant vers le camp des Romains. Impressionnant ! Les bleus répliquèrent par une volée de boules de neige qui stoppa l'ardeur des rouges.
    C'est alors que les bleus dont je faisais partie avec 3 autres français (Antoine, Romain, et Emile), étudiants Erasmus, lancèrent une contre-attaque. La furia française ! 
    Nous nous emparâmes de l'étendard des rouges ! Le valeureux combattant qui avait ravi l'étendard fut plaqué dans la neige mais un relais judicieux permit aux bleus de garder le précieux trophée et de l'emporter sur le mur du camp des bleus.
    Il s'ensuivit une belle mêlée de boules de neige, modérée cependant par les animateurs lorsque nécessaire. Les plus jeunes n'étaient pas les moins actifs ! Les contre-attaques des rouges se succédèrent mais échouèrent et les bleus furent proclamés vainqueurs.
    Bravo aux organisateurs qui avaient si bien préparé cette rencontre.
     

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    NDK: bataile de boules de neige

    Texte et photos: Daniel P.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 2ème déjeuner mensuelLe vendredi 20 Janvier à 12:30 au restaurant"Kosmos" j'ai donné RV à un groupe de SA. Au lieu de 11 personnes, et pour des raisons différentes, 5 membres ont pu venir faire la découverte de ce fameux resto.
      Lilly, Fanny, Ana P., Bonnie et Elitsa; Un groupe très intime et sympa. Des bons plats avec une présentation TRÈS créative.
    Un restaurant à découvrir !


     

     

     

     

     

    2ème déjeuner mensuel

    2ème déjeuner mensuel

    2ème déjeuner mensuel

    2ème déjeuner mensuel

    2ème déjeuner mensuel

    2ème déjeuner mensuel

    2ème déjeuner mensuel

     

    Texte et photos: Lilly W.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Café du 19 janv 2017Il neige à gros flocons ce jeudi 19 janvier pourtant nous serons 55 courageuses et courageux à braver les éléments pour aller rejoindre la résidence de l'ambassade de France rue Oborishte. Accueil chaleureux par l'épouse de son Excellence Eric Lebédel retardé par la passation de pouvoir des présidents de la république de Bulgarie. Maria, la présidente de SA présentera les remerciements aux hôtes avec un arrangement floral remis par Daniel à madame Lebédel avant de détailler quelques activités futures. Alexander, bass baryton nous interprètera le célèbre chant orthopdoxe "Mnogaia leta" (voeux pour de nombreuses années) Son excellence, arrivé entre temps, saluera l'assemblée avec les éloges mérités pour le pays. Madame la Consule conclura avec quelques conseils avisés aux expatriés. L'assemblée sera conviée à déguster la galette et à profiter d'une table richement garnie. Comme toujours les conversations iront bon train et quelques nouvelles membres seront très vite à l'aise.
    Tous nos remerciements à monsieur et madame l'ambassadeur ainsi qu'à tout le staff pour cette agréable matinée bien au chaud pendant que dehors la neige continuait de tomber.

     Diaporama de 2mn avec le chant orthodoxe "Mnogaia Leta"

    Café du 19 janv 2017

    Texte et vidéo: JCL
    Photos: Lilly W. - Daniel P. - JCL

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire