• Koukeris Pernik Surva 2017

    Koukeris Pernik 2017Dans un froid glacial, mais sous un beau soleil hivernal, 24 membres de Sofia accueil, un bébé compris, partent déterminés à la chasse aux mauvais esprits dans la ville de Pernik ce matin du 28 janvier 2017.

    Le festival des Kukeri, que cette ancienne ville sidérurgique et minière accueille depuis 1966, est devenu la manifestation la plus prestigieuse en Bulgarie et dans les Balkans des jeux et coutumes populaires traditionnels de masques et déguisements. Il permet d’illustrer d’anciens rituels préservés jusqu’à nos jours, et faisant partie du folklore traditionnel bulgare et des pratiques rituelles analogues à d’autres cultures. En 2009, la Fédération des villes de carnaval européennes (FECC) proclame Pernik capitale européenne des traditions de "Survakari" et "kukeri". Cette année la participation bat tous les records, avec plus de 7000 participants.

    La fête populaire Kukeri (Кукери) est une des plus anciennes célébrations rituelles festives, remontant à l’Antiquité. Traditionnellement elle est jouée par de jeunes hommes, mais avec le temps la tradition se diversifie et s'enrichit et dans le défilé que nous observons il y a plein de femmes, et tous les âges, des plus petits aux plus avancés, sont représentés.

    Dans certaines parties de la Bulgarie les Kukéri ressortent aux alentours du Nouvel An (et janvier) mais en général la plupart des Kukéri tiennent lieu en début de printemps.

    Ce jour des hommes portant des costumes très originaux dont l'élément central est le masque monstrueux, investissent les rues et la place centrale du village. Chaque masque est unique, fabriqué par son porteur. A l'aide de leur apparence et de leur danses magiques au son des dizaines de cloches attachées à leurs ceintures ils chassent les mauvais esprits et la mauvaise fortune afin que l'année à venir soit bonne et la terre fertile.

    Comme l'année précédente, notre guide sur place est Katya, une guide francophone qui déborde d’entrain et d'enthousiasme pour partager avec nous tout ce que le festival offre de meilleur. Des tribunes VIP nous avons une vue imprenable sur les défilés des groupes bulgares et étrangers. Ce sont principalement d’autres pays des Balkans, mais à un moment nous voila faisant des pas de danse sous les rythmes des Caraïbes, excellente façon de nous réchauffer.

    Katya n’hésite pas à nous emmener au milieu du défilé, où nous pouvons non seulement admirer de près les Kukeri, mais aussi les toucher, ce qui, paraît-il, est de bon présage. Enfin, jusqu'au moment où un des gardiens nous rappelle gentiment que notre place est de l'autre côté du cordon… Nous poursuivons notre chemin vers le restaurant et croisons sur le chemin toutes sortes de créatures bizarres, velues, poilues et cornues. Nos oreilles sont assourdies par le son des cloches, nos yeux régalés par le spectacle multicolore des gourmandises sucrées vendues des deux côtés de la route, nos nez excités par les fumées des spécialités traditionnelles bulgares de viande grillée sur les braises.

    Nous voici au meilleur restaurant de la ville, où déjeunent tous les dignitaires et une grande partie des délégations étrangères. Au menu, un steak de porc tendre et succulent, ou des spaghetti au pistou en quantité suffisante pour apaiser l'appétit d'un ogre.

    Et surtout, on n'est pas au bout des bonnes surprises de Katya - là elle nous présente un jeune garçon francophone qui adore la peinture et qui nous offre des cartes de vœux sur le thème des Kukeri qu’il a lui-même dessinées pour nous. Avant de retourner à la tribune, nous passons par la Maison de la jeunesse, où des ateliers apprennent à des petits et à des grands à faire des masques de carnaval. Ensuite, dans les rues, les pas-tellement-grands dans notre groupe retournent dans leur enfance avec des énormes barbe-à-papa rose néon, dont les vraiment grands essaient de leur voler des morceaux. On se mêle à quelques groupes de Kukeri qui chantent, sautent, jouent à la cornemuse et battent du tambour. Et un sentiment de plénitude nous envahit: nous avons accompli notre mission, tous les mauvais esprits sont chassés. Sofia Accueil ne peut espérer que de beau jours !

     


    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

    Koukeris Pernik 2017

     

    Diaporama


    Vidéo


    Les photos d'Alexis Z.

     

    Texte: Bonnie
    Photos: Alexis - Etienne - Michel - Bonnie
    Vidéos: Alexis

    « Soirée tarot: 1ère 2017Rando 31 janvier Kamen Del »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :