•  Conférence "A vélo Solex"Nous étions une petite vingtaine de membres à nous retrouver lundi 14 mars à 9h30 à la Galerie 2.0 accueillis par Maria Stefanova et Ophélie Vanthournout, l'aventurière au long cours. Certains en rêvent; elle et son frère l'ont fait ! un "Tour du Monde" non pas en 80 jours comme le roman de Jules Vernes mais en:

    14 mois - 18 000 km (sur la route) - 25 pays...à vélo solex - Du 04 juillet 2009 au 21 août 2010 !
    Ce tour du monde avec mon frère Paul Henri n'était pas une fuite ni un rejet de la société, mais  une envie de partager et d'aller vers les autres pour aborder nos vies plus sereinement.  Notre fil rouge ? La promotion du micro-crédit ! Notre philosophie ? "Il n'y a pas de problème mais que des solutions!"

    Un moyen de locomotion original: 2 anciens vélosolex 3800
    Originaires du Nord-Pas-de-Calais, Paul-Henri, 25 ans, et sa soeur Ophélie, 21 ans ont surmonté des galères quotidiennes, tout ça pour compléter leur rêve à eux : un tour du monde en Solex !

    Après une quinzaine de minutes de présentation, Ophélie nous fait visionner un film d'une trentaine de minutes condensant ces 14 mois de périples. Des problèmes ils en ont eu: problèmes mécaniques surtout mais aussi quelques petits problèmes de santé. Des solutions ils en ont pourtant toujours trouvés. Espagne, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Asie, Moyen Orient, Europe Centrale.
    Tous nos remerciements à Ophélie pour cette belle présentation et un film captivant; une belle réalisation.
    Egalement tous nos remerciements à Maria qui nous a permis de vivre ce dépaysement dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

    Conférence "A vélo Solex"
    Visitez le site http://www.avelosolex.com/

    Conférence "A vélo Solex"

    Conférence "A vélo Solex"

     

    Conférence "A vélo Solex"

     

    Conférence "A vélo Solex"

     Conférence "A vélo Solex"  Conférence "A vélo Solex"
     Conférence "A vélo Solex"  Conférence "A vélo Solex"

    Conférence "A vélo Solex"
    Un des "solex 3800" avec son caddy bagages

     

    Durant cette mâtinée nous avons aussi eu l'occasion d'admirer quelques oeuvres d'une peintre Sofiote exposant pour la 1ère fois: Victoria Petrova. Un style frais, moderne et très original dont voici quelques exemplaires exposés à la vente dans la galerie.

    Conférence "A vélo Solex"

    Conférence "A vélo Solex"
    "Respire" avec Maria
    gérante de la Galerie 2.0

    Conférence "A vélo Solex"

    Conférence "A vélo Solex"
    "Symbiose"

    Conférence "A vélo Solex"

    Texte et photos: JCL

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Conférence "EURES" du 11 novembreMercredi 11 novembre salle "Concorde" de l'Institut Français, sous le patronnage de Kapka, organisatrice, nous serons une petite quinzaine pour la conférence EURES : « Travailler en Bulgarie : vos droits, vos impôts, votre santé » animée par Petar Vassilev, conseiller EURES
    Intervenants tiers:

    - Todor Boukovski représentant la CNAM bulgare (NHIF)
    - Vesselin Dinkov avocat droit civil

    Après exposé du powerpoint, une petite pause café offerte par l'institut, les intervenants se sont vus assaillis d'inombrables questions dans des domaines très divers, la règlementation en Bulgarie, malgré une certaine uniformisation européenne, étant très différence de celle en vigueur dans les pays d'ou sont originaires les auditeurs/trices.
    La santé tout particulièrement a suscité beaucoup d'interrogations et les questions/réponses se sont enchainées à un rythme effréné.
    Il était midi passé, soit plus de 2h30 d'intenses partages dans une ambiance détendue; bref un enrichissement évident pour toutes et tous.
    Merci aux orateurs intervenants - merci à Kapka

     

     

    Conférence "EURES" du 11 novembre

    Conférence "EURES" du 11 novembre

      Tout le monde n'est pas encore arrivé !

    Conférence "EURES" du 11 novembre

     Conférence "EURES" du 11 novembre
     Conférence "EURES" du 11 novembre  Conférence "EURES" du 11 novembre

    Texte: JCL
    Photos: JCL - Kapka

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Conférence: "la BG à la veille des élections"Jeudi 15 oct. à 10h, devant une assemblée de 20 auditeurs, Antoni Todorov, professeur à l'université, a présenté durant 2h les proches élections municipales, la situation politique, les partis, les enjeux

    Ces élections sont discrètes cette année !
    Il y a 265 municipalités sur 7200000 hab que compte la Bulgarie
     Grandes disparités :  moins de 1% deplus  de 300000 hab
    le reste a moins de 10000 hab
     45% entre 10 et 50000 hab
    1991 adoption de la constitution – la situation actuelle date de cette époque et les débats entre temps n’ont rien changé.
    Sofia a 1300000 hab - disparité du reste de la Bulgarie – fin années 60 il y avait 500000 hab
    Vidin, Silistra par ex qui ont perdu 1/3 population ces dernières années et continuent à en perdre.
    L’opinion a l‘impression que ces élections n’ont pas d’importance et je pense qu’il y aura un faible taux de participation
    Il y aura 4 bulletins vote dans 4 urnes :
    - maire ville – élu par la population (différent du reste europe) – 265 maires
    - conseil municipal : sur listes représentation proportionnel le– 1600 candidats pour les mairies (entre 6 et 10 par commune)
    maire de l’arrondissement :  pour les grandes villes (Sofia 24 arrondissements)
    - Référendum : POUR ou CONTRE le vote électronique

    Il y a également les maires de village sans conseil municipal pour les très petites communes de plus de 100hab (350 maires environ) !
    depuis 2007 – remobilisation car on pense avoir accès aux fonds européens !
    Les enjeux : peu de disparités de programmes entre les différentes factions
    - Ville verte
    - Propreté
    - Crêches
    - Transports en commun
    sont les principaux points proposés d’où le peu d’intérêt des électeurs lors de ces 8èmes élections depuis la transition de 89 mise à par l’intérêt sur la répartition des fonds alloués par l’UE.
    Aucune véritable politique régionale et constructions publiques : l’accent, suite à des pressions lobbyistes, a été mis sur les infrastructures routières – le transport ferroviaire fret et passagers a été complètement délaissé au profit de la route !
    Entre autres le nouveau pont sur le Danube, d’un NO complètement délaissé, n’a aucun impact sur le trafic car ne donnant pas sur des autoroutes

    Autres enjeux : préparation des élections  présidentielles de 2016 – voir quel sera le « support » !

    3 partis au maximum (socialiste – GERB – Réformateurs)  à l’écoute des adhérents – il y a clans au sein des partis
    La Gauche et le Centre Droit s’affilient au PPE
    A Gauche :
    le Parti Socialiste bulgare est hégémonique ; il a vécu des  scissions importantes :
     – Parvanov ex président fonde son propre parti (ABV)
     – ancien député également  (2 candidats dont un non officiel) + 3 partis dont communiste (coalition gauche  radicale bulgare style syrisa)
    A Droite :
    3 partis membres du PPE : GERB – créé en 2005 par Boiko Borissov très particulier : c’est le  parti de « tout le monde » – toutes les couches sauf les plus  pauvres et les plus riches ! – hégémonie politique avec risque d’élargir le nombre de mairies depuis 2011
    - coalition de 4 partis  dont 3 importants :
    - Bloc Réformateur (les Reformateurs) composé de CDC des DCB (créé en 2004 par Ivan Kostov)
    - ancienne ministre et commissaire Européenne (M. Kuneva)
    - Extrême Droite Ataka (V. Siderov) populiste et anti capitaliste, raciste, ultra nationaliste – le parti a quitté front national pour le salut de la BG (anti-russe) coalisé avec le « organisation interne macédonienne »
    forment le front patriotique qui soutient le gouvernement
    Au Centre : DPC (MDL) mouvement des droits et libertés (roms – turque – musulmane) fondé sur changements prénoms turc bulgarisés en 1984-85 au début de la pérestroika de Gorbatchev  – électorat important – entre 270000 et 600000 électeurs – sont  plus ou moins lié à Ataka – jusque 2003 c’est un parti régional – aujourd’hui présent partout, dans toutes les communes – ceci est dû à la dispersion des roms sur tout le territoire.

    Voici dans les grandes lignes l’intervention de Mr Todorov. Suivirent des questions de l’assemblée auxquelles furent données les réponses.
    Une conférence que toutes et tous ont fort appréciés la traitant de « super intéressante ».
    Merci à l’orateur et merci aux participant(e)s.
    Pour avoir l'enregistrement intégral de cette conférence: mail à Sofia Accueil

     

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Photos: Daniel P. 
    Texte: JCL

    Quelques exemplaires de tracts / affiches des élections 2015

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

    Conférence: "la BG à la veille des élections"

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les traditions bulgaresMaria Koleva est une nouvelle fois intervenue ce lundi 18 mai (grande salle de l'institut français) pour les membres de SA malheureusement peu nombreux, pour leur détailler les traditions relatives aux innombrables fêtes calendaires, (la majorité se situant durant les mois d'hiver) les fêtes des noms, les fêtes scolaires des différents niveaux, la naissance, le baptême, le mariage, le décès, les différents hommages post-décès. Il faut surtout retenir que, même si nous sommes au XXIè siècle, toutes ces traditions, ou se mêlent parfois superstition et dévotion, remontent à la nuit des temps. Parfois bridées durant la période communiste, elles ont eu, depuis plus de 25 ans, un regain d'intérêt et de nombreuses familles, dans les villes, mais surtout dans les villages, les suivent encore rigoureusement.

    Les traditions bulgares

    Les traditions bulgares


    Elle a terminé son exposé avec les spécificités musicales, les différentes danses des 7 régions que comporte la Bulgarie en nous faisant visionner des vidéos avec les horos (danses traditionnelles) les caractérisant. Pour les nouvelles arrivées ce fut un réel enrichissement culturel, la découverte d'un peuple toujours disposé à fêter, à honorer un passé que d'autres pays ont laissé tomber depuis des lustres, ayant cédés aux sirènes de la modernité ou encore de la laïcité.
    Merci Maria

    Texte et photos: JCL

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  Devant un public malheureusement restreint, Petar Vassilev a présenté le 23 avril à l'institut français les "droits des travailleurs en Bulgarie et en Europe" - ces droits concernent tous les citoyens de l'Union Européenne qui aimeraient travailler en Bulgarie ou dans tout autre état membre de l'UE. Ci-dessous vous pouvez télécharger librement cette présentation au format pdf.

    Conférence EURES: droit des travailleurs

    Conférence EURES: droit des travailleurs

    Conférence EURES: droit des travailleurs

    Conférence EURES: droit des travailleurs

     Présentation de Petar Vassilev exposée le 23 avril 2015 à l'institut français:
    Vos droits de travail en Bulgarie et en Europe

    (pdf téléchargeable)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 20 membres étaient présents ce jeudi 13 nov. dans la grande salle de l'institut français. L'intervenante, Boriana Dimitrova qui dirige un institut de sondage et de marketing Alpha Research était invitée par Maria Dimitrova-Pichot
    Le thème: l'actualité bulgare

    Récemment Boriana a pas mal commenté les 25 ans de la transition de l'ère communiste à la démocratie.
    Les bulgares seraient le peuple le plus malheureux et aussi le plus pauvre de toute l'Europe malgré la situation privilégiée dans les Balkans. 

    Sur les 28 régions administratives de Bulgarie c'est celle de Sofia régions qui a la plus grande concentration d'investissements étrangers puis Varna et Bourgas puisqu'on n'a pas beaucoup de ressources intérieures.
    Facteur démographique: baisse de la natalité
    Emigration: elle est massive en Bulgarie surtout parmi les jeunes (Allemagne, Grande Bretagne, Etats Unis, France peu importante) - 2 vagues: vers les grandes villes (Sofia, Varna, Bourgas, Ruse, Stara Zagora, Blagoevgrad) - vers l'étranger (les peu éduqués mais aussi les étudiants (toutes filières sauf droit et médecine)
    les écoles sont les plus ruinées par la faute d'enfants
    1M300000 hab officiels sur Sofia et environs (2 millions en réalité)
    6 millions sur la Bulgarie (officiel 7 millions)
    Système de retraite: 2 millions 700000 actifs soit 1 actif pour soutenir 2 inactifs (retraités, enfants, chomeurs...) - pèse sur la vie civique -> sentiment de manque de perspective
    transition vers économie de marché - vers institutions démocratiques était un échec comparé à d'autres pays.
    les premières assurances étaient des institutions de racket !
    Système de santé horrible, mal organisé ce qui fait partir les bons médecins.
    "avec la démocratie est venue le chaos" - nostalgie du passé est importante
    Modernisation du pays est visible (constructions, infrastructures, restauration, hôpitaux, voitures...)
    On espérait avoir les mêmes règles, le même sérieux que dans le reste de l'Europe 
    Bulgarie et Roumanie (contrairement à d'autres pays du bloc de l'Est) a gardé la Nomenklatura, anciennes structures politiques
    Suite aux récentes élections on a 8 formations avec 40 partis dans le gouvernement - la coaltion de droite comporte 5 partis: le front patriotique, le bloc des réformateurs, parti du roi, parti turc, parti agricole, parti forces démocratiques - mélange très hétéroclite et très compliqué !
    la plus importante réforme attendue: le système judiciaire (qui aurait du être faite depuis très longtemps !
    Beaucoup de succès individuels mais beaucoup d'échecs collectifs.
    On attendait les sauveurs: tout d'abord le roi Boris (échec) puis Boyko Borissov (également échec) et avec les manifs de rue on a l'impression qu'il fallait faire rentrer de petits partis au gouvernement pour équilibrer ! parmi eux les nationalistes qui poseront de gros problèmes - seul avantage: le contrôle mutuel entre partis qui pourra limiter entre autres, la corruption. 
    L'opposition de gauche est très faible car très mauvais résultats aux élections. Ils sont presque égaux avec le Mouvement des Droits et des Libertés du parti turc !
    On espère que cette coalition de centre droit ne va pas amener des élections anticipées soit aux municipales, soit aux présidentielles.
    Question: entrée dans la zone Euro ? déficit supérieur à celui toléré - peur de perte de pouvoir d'achat donc pas avant 4 ou 5 ans !
    Faibles retraites: 150lv - maxi: 800 lv ! 
    En Bg il n'y a pas un modèle d'accumulation mais de répartition; les actifs payant pour les inactifs
    Il y a un système double qui fonctionne à fond en Bulgarie: soit on paie les cotisations sur la totalité du salaire soit, par ex. sur la moitié -pratique illégale mais très courante: c'est l'économie grise !
    La raison: on ne croit pas en la stabilité du système de cotisations ! pour chaque profession il y a un seuil minima de cotisation - il y a un intérêt mutuel employeur/employé à ne pas payer les cotisations sur la totalité du salaire ! l'employé en profite de suite pour des investissements immédiats (enfants, immobilier, vie quotidienne) - par contre s'il travaille à l'étranger il respecte toutes les lois; par obligation !
    question: pourquoi un immense décalage dans le recensement ? pas d'obligation de s'inscrire sur les registres communaux donc beaucoup de bulgares viennent de la campagne ou d'autres villes et ils ne sont pas comptabilisés ! Ce qui n'était pas le cas dans la période communiste ou en plus tu devais rester dans ton village ou dans ta ville avec impossibilité de venir habiter une autre ville si tu n'y avais pas de famille ou pour raison de mariage !
    question: quelles sont les économies qui marchent bien dans le pays ? industries chimiques, immobilier, industries de l'extraction, agriculture, accessoires automobiles, call center etc
    Pour finir quelques explications de Maria N. sur la vie d'antan durant le régime communiste ou "le chacun pour soi" était la pratique courante.

    Voila en vrac, dans les grandes lignes, cette intéressante conférence de près de 2h. Tous nos remerciements à Boriana et à Maria P. initiatrice.

     

    conférence sur l'actualité bulgare

    conférence sur l'actualité bulgare

    conférence sur l'actualité bulgare

    conférence sur l'actualité bulgare

     Photos: Rita
    Texte: JCL

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Un cafe a thème
     
    Un café à thèmeJohann du "Sofia Bowen Center" à ouvert ses portes aux membres de Sofia Accueil pour leur faire découvrir l'une des nombreuses médecines douces.  Importée d’Australie, la technique "Bowen" propose une approche *holistique pour combattre les douleurs et stimuler les mécanismes d’auto-guérison. 
     
    C’est avec beaucoup d’intérêt que les 18 membres de Sofia Accueil, intéressé(e)s et motivé(e)s, ont assisté à cette conférence/démonstration.  Johann nous a expliqué et démontré la technique. Ce fut Claire notre présidente qui s'est dévouée pour servir de "cobaye" et au final quelques courageuses volontaires, assises en cercle, ont eu droit à quelques manipulations.
     
    Les membres se sont progressivement intéressé(e)s. Eh oui il y avait quand même 2 hommes ! Pendant la conférence beaucoup de questions et les conversations autour du café étaient très intéressantes, et certain(e)s partageaient leurs expériences avec des technique similaires de la médecine alternative**.
     
    Johann nous a expliqué:
     
    Cette médecine douce respectueuse de la physiologie, s’adresse à tous, quelles que soient les conditions physiques.  Du nourrisson, à la personne la plus âgée.  La technique Bowen combat les douleurs et stimule les mécanismes d’auto-guérison grâce à un système de mobilisations tout en finesse qui relance le courant naturel de l’énergie vitale pour permettre au corps de retrouver ainsi son équilibre optimal; ces manipulations thérapeutiques agissent non seulement sur des tensions ciblées mais aussi sur les rhumes, l’asthme, et d’autres  problèmes pathologiques.
     
    En plus d’être efficace dans les troubles ostéo-articulaires, la technique Bowen normalise le sommeil, la digestion et d’autres déséquilibres fonctionnels à long terme.
     
    Le cabinet de travail doit favoriser la concentration et l'attention, il doit être silencieux, sans musique, dans le calme le plus total, dans une atmosphère propice à la relaxation, le patient allongé sur la table, reste centré sur l’instant présent pour mieux intégrer les bienfaits de la séance.  A l'initiation de la technique, Il suffit de se laisser aller.
     
    En agissant par l’intermédiaire des muscles, des tendons, des nerfs et des fascies, "Je procède par de légers touchers, à des endroits précis, selon des séquences déterminées et suivies de longues pauses".  
     
    Les points stimulés vont réguler le système nerveux autonome et la normalisation posturale ainsi que l’équilibre nerveux et émotionnel. Il s’agit de faire « prendre conscience » au corps de ses troubles et de le stimuler pour qu’il déclenche ses processus d’auto-régulation. Une approche qui n’est pas sans rappeler celle de l’acuponcture, reconnue pour son efficacité. Mais fait seulement par des points de doigts.
     
    Il faut compter 40 leva / séance , à renouveler 2 à 4 fois selon la problématique. Prix spécial pour la famille et de thérapies dépassant 5 séances.
     
    Pour information, la Méthode Bowen agit aussi de manière préventive à raison d’une fois par mois pour entretenir la bonne santé de son organisme. 
     
    Mot de  remerciement de Johann:
     
    Un grand merci à vous tous pour votre participation à cette présentation ! J'ai eu beaucoup de plaisir à vous rencontrer et à découvrir ce groupe sympathique et dynamique, cette présentation n'en a été que plus réjouissante. Je tiens aussi à remercier SORY qui m'a proposé d'organiser cet événement et qui m'a aidé à le mettre en place, ainsi que la personne qui s'est chargée d'apporter les viennoiseries :) Ça a été pour moi l'opportunité de découvrir qu'il y avait un groupe de francophones actifs à Sofia et j'espère avoir l'occasion d'en croiser lors de prochaines sorties dans la nature. Encore merci pour l'intérêt que vous avez porté à ce projet de thérapie et pour votre visite. Je vous souhaite à tous un printemps plein de soleil et d'inspiration. Johann Briand
     

    Mot de la présidente:

    Un merci spécial a Johann  pour cette  conférence / démonstration très instructive d'une thérapie que nous avons pu découvrir. Nous vous souhaitons tout le succès possible dans la mise en pratique de cette thérapie en Bulgarie.

     

    *Le principe fondamental de l'approche holistique consiste à comprendre l’état de santé ou de déficience d’une personne en fonction de ses facteurs physiques, psychologiques, sociaux, écologiques et spirituels.
     
    **Les différentes pratiques, dites « médecines alternatives », qui considèrent l’individu dans son ensemble sont elles-mêmes complémentaires entre elles. Elles sont donc regroupées sous un seul concept celui de «médecine holistique» et tendent ainsi vers l’unification des méthodes thérapeutiques.

     Texte: Sory et Johann
    Corrections, mise en forme: JCL
    Photos: Sory - JCL

     

    Un café à thème

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Visite virtuelle de la BulgarieLe vendredi 21 mars nous étions une quinzaine de membres de SA à nous retrouver dans la belle salle de l’institut français pour une «visite virtuelle de la Bulgarie »; salle qui, dans le temps, appartenant à l’Alliance Française, servait aux cours de langue française, nous a rappelé Maria (elle-même élève à l’époque) qui nous a fait cette présentation.
    Après quelques généralités sur la Bulgarie elle nous a présenté les différents lieux remarquables qui vaillent le détour :
    - Les tombeaux de la vallée des Thraces (Kazanlak, Hofmarka, Svechtari entre autres) dont plusieurs peuvent être visités. Ils se situent au Sud de la chaine des Balkans. L’histoire des Thraces nous est connue uniquement au travers des écrits des grecs. Il y aurait plus de 1000 tombes dont seulement quelques-unes sont explorées par manque de financements.
    différents enterrements : symboliques – les rois Thraces (de petits hommes de 1.50m environ) étaient enterrés avec leur femme préférée et cheval

    TATUL et PERPERIKON (video) Dans les environs de Kardjali dans les Rhodopes ; lieux sacrés des Thraces. Tout n’est pas encore mis à jour pour cause de manque de financements malgré de grands programmes européens.

    Orphée a trouvé la mort à Tatul selon la légende.

    SOZOPOL sur la Mer Noire avec la récente découverte de vestiges du VIIème siècle


    ARBANASSI et l’église de la Trinité une vraie merveille avec ses 2000 petites miniatures.


    - PLISKA avec son ossuaire et l’église si typique à la mémoire de tous les soldats russes tombés pour la Bulgarie


    PLEVEN PANORAMA ou à l’intérieur sont retracées en 3D sur 360° toutes les batailles


    - Les monastères de RILA, BATCHKOVO et SOKOLSKI


    - Le village de BOJENTSI


    - La vallée des roses avec sa production d’essence de rose (l’or liquide de la Bulgarie) – contrat avec Grasse – il faut 4 tonnes de pétales pour 1 litre d’essence de rose !


    - Les NESTARI danseurs sur braises
    – spectacle visible au restaurant « Vodenitsata » à certaines période de l’année.

    - KOPRIVCHTITSA dans la Sredna Gora point de départ de belles ballades


    MELNIK avec ses maisons typiques (style grec) – région vinicole


    - RUSE à l’architecture très différente


    - Les monastères rupestres troglodytiques (Ivanovo, Ruse, Varna Aladja)


    PROVADIA et sa salière mine de sel (solnitsata - découverte récente en 2012) datant de 6000 ans la plus ancienne d’Europe (données Unesco d’Oxford) – seul bâtiment à 2 niveaux sur un tel site


    - La forteresse de TCHERVEN


    - Les rochers de BELOGRADCHIK
    un site exceptionnel !

    - La forteresse de VIDIN


    - Les différentes montagnes (Rila (montagne d’eau) avec le Musala et ses 2290m, Pirin la seconde montagne avec le Vichren et ses 2214m, Stara Planina, le geyser de Sapareva Bania le plus chaud en Europe, eau souffrée à 100°)


    - Le parc des ours (ex ours dansants récupérés par la fondation Brigitte Bardot) à BELITSA entre Velingrad et Bansko


    - Le GOLIAM PERELIK


    - Les gorges de TRIGRAD dans les Rhodopes région très accueillante


    - Le BALKAN frontière climatique de la Bulgarie divise le pays en deux. Sommet le plus élevé est BOTEV 2290m


    - Quelques rivières (Iskar passant par Sofia), le Danube, la Maritza (300kms en Bulgarie)


    - La MER NOIRE 2245m de profondeur maximale avec ses 6 pays (Georgie, Ukraine, Bulgarie, Turquie, Roumanie, Russie) 2000 espèces végétales


    - BALTCHIK et son palais, ses jardins valent le détour

     

    Après avoir remercié Maria pour ces 1h30 d’une intéressante présentation, il était impératif de se désaltérer et de profiter d’un bon repas au restaurant « La Brasserie » derrière la place Garibaldi ou nous étions une douzaine à nous attabler.

     

     Visite virtuelle de la Bulgarie Visite virtuelle de la Bulgarie

    Texte: JCL
    Photos: Daniel P.

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Commentaire de Gabriele K.

    Le pope qui nous attendait dans l’église Sveta Nedelia est le père de Maria notre intervenante; il est l‘un des popes de cette belle cathédrale médiévale reconstruite plusieurs fois.
    A l’heure convenue tout le monde attendait devant l’ Eglise pendant que Gabriele attendait à l’intérieur. Désolée !

    Nous étions 14 à nous intéresser à la conférence sur l’orthodoxie et nous avons bien pu profiter des connaissances de Maria. On posait n’importe quelle question, elle n’avait pas seulement une réponse mais toujours un détail en plus à raconter. Comme sur le langage des couleurs des icônes des différentes époques ou les routes des « Bogomiles », un mouvement religieux qui progressait de la Bulgarie vers d’ autres pays des Balkans et aussi, via les croisés, vers le sud de la France, où ils sont connus sous le nom de « Cathares ».

    Comme d’habitude les femmes étaient majoritaires, mais nos trois fidèles, Daniel, Jean-Claude et Peter se sentaient bien à l’ aise parmi elles.

    Après avoir eu les pieds un tout petit peu gelés bien que les églises soient chauffées nous étions content(e)s de nos soupes, risottos et pizzas pour nous réchauffer.

    Résumé de cette conférence de plus de 90mn:

    Le père Antoine a débuté sa présentation par un "Notre Père" récité avec les auditeurs. Nedelia est le siège du métropolite de Sofia, sa sainteté Neofit, patriarche de toute la Bulgarie avec qui il a d'ailleurs fait ses études entre 1964 et 1969. Nedelia, en 1925 avait été frappé par un attentat communiste faisant plus de 150 morts. Les dégats très importants ont, entre temps, été effacés. Certaines fresques sont d'ailleurs encore en restauration. Puis il nous a montré l'icônostase peinte par Stanislav Dospevski, un célèbre peintre bulgare et qui représente la séparation entre le temporel et le céleste. La sainte Vierge, le Christ, d'autre saints dont saint Pierre. Puis ce fut le saint des saint uniquement accessible à l'évêque, prêtres et diacres, endroit ou est pratiqué la sainte liturgie pratiquée chaque jour, les dimanches et jours de fêtes; elle a été créé par saint Basile et saint Grégoire et symbolisant la sainte Cène. La communion se fait sous les 2 espèces pour celles et ceux qui se sont confessés: pain et vin, le corps et le sang de Christ. Il a conclu avec une pensée de saint Maxime le confesseur, un docteur du VIè s.: "Le vrai chrétien est celui qui imite le seigneur Jesus Christ tant qu'il est possible en pensées, en paroles et en actes et croit à la sainte trinité"

    Maria nous explique l'histoire du schisme de 1054 entre l'Eglise d'Orient et l'Eglise d'Occident lorsque l'empereur Constantin a établi son église à Constantinople (devenu Istanbul) l'église d'Orient ne reconnaissant pas l'autorité du pape. Plusieurs conciles ont entériné cette séparation et chacun a continué de son côté; l'orient ayant un patriarche (signifiant premier parmi les égaux) pour chaque pays. Profession du saint Esprit dans le Credo, et les icônes étaient les autres points de discorde.

    Chez les orthodoxes il y a: le Mariage,le baptême, le sacrement à l'huile, la confession
    Il y a le clergé blanc et le clergé noir:le noir c'est les moines qui font voeu de chasteté et de célibat; c'est parmi eux qu'est élu le métropolite (un par région) - ce seront eux qui éliront le patriarche. En ce moment il y a pénurie de moines; pour 160 monastères il n'y a que 100 moines ! - le blanc c'est les prêtres qui eux, peuvent (et doivent même) se marier car ils font partie des fidèles. Ils n'ont pas droit au divorce ! S'ils le font malgré tout, ils doivent rendre la soutane et ne peuvent plus exercer. Si c'est la femme qui demande le divorce et le quitte il n'a pas le droit de se remarier !
    40 jours avant Noël a lieu la période de jeûne végétalien (aucun produit animal); au terme il y a la confession puis la communion.

    un peu d'histoire: la Bulgarie est chrétienne depuis 865 ou le roi Boris a christianisé le pays. C'est à cette époque que Cyrille et Methode ont créé l'alphabet cyrillique et que les monastères ont été construits. Les icônes (les premières sont du VII et VIIIè s) sont considérées comme des oeuvres sacrées au but mystique. Elles ne sont jamais signées par leur auteur. Seul le peintre Zaharii Zograf au XIXè a signé ses fresques.  Elles représentent la Vierge, le Christ et les saints. Les fresques par contre représentent les différents moments de la vie du Christ et des saints. Il y a des icônes spéciales à embrasser après s'être signé de droite vers la gauche (le contraire des catholiques) cela dépend de quel côté on se met (effet miroir) du côté du Christ ou du côté du fidèle.

    Il y a 80% d'orthodoxes, 10% de musulmans, 1% de catrholiques, 1% de protestants, juifs. Les fêtes principales sont Pâques et Noël; le soir du 24 la fête est "maigre" (sarmis, haricots blancs, fruits secs, poivrons farcis au riz...); pas de viande. Le pain de Noël comportera avant la cuisson un bouton (symbolise le travail), une pièce de monnaie (la richesse) et une petite branche de cornouiller (la santé) donc un mélange de superstitions et de spirituel. Le chef de la maison rompt le pain, laisse un morceau pour le Christ, puis distribue un morceau à chaque convive. La tradition du sapin date du début du XIXè s. La nativité est représentée dans une grotte et non dans une crêche !
    pourquoi n'y a t-il pas de chaises dans les églises orthodoxes ? Devant Dieu il faut rester soit debout, soit agenouillé - les chaises sont réservées aux malades, femmes enceintes, personnes agées ou handicapées.
    Dans le temps certaines personnes réservaient leur chaise en la payant mensuellement !
    Les orthodoxes ont le droit de se marier jusqu'à 4 fois dans l'église (non, pas avec la même personne !) cela date du temps des guerres pour que les veuves ne restent pas seules !

    Quelle est la symbolique du cierge ? Il représente le saint esprit; est allumé durant la prière; les cierges en hauteur sont pour les "vivants"; les cierges en bas, pour "l'âme des morts".

    Comme il y avait un enterrement en préparation Maria nous explique:
    sur la table il y a une bougie, du pain avec un cierge, du vin et du blé cuit recouvert de sucre glace (symbole du blé qui renait au printemps après l'hiver - le défunt fera pareil au jour du jugement) - il y a aussi une photo du défunt. Le cercueil reste ouvert jusqu'à la mise au tombeau. On fête aussi les anniversaires des morts (40 jours, 1 an, 5 an...) Les 40 jours sont ceux ou l'âme du défunt se balade entre ciel et terre ! Après ces 40 jours une place temporaire lui est attribuée, après s'être inclinée devant la trinité, jusqu'au jour du jugement dernier. D'ou l'orientation des tombes vers l'Est.

    La photo représente le mort jeune ou âgé ? La vanité des gens fait qu'ils choisissent une photo d'eux lorsqu'ils étaient jeune !

    Pourquoi les mariés tournent autour de l'autel ? ça représente la trinité; ils tournent 3 fois autour.

    orthodoxieOn s'est alors rendu dans la petite église ste Petya ou Maria nous a parlé de l'église à l'époque de l'occupation musulmane et à l'époque communiste.

    l'époque de l'occupation turque


    En 1365 l'état bulgare cesse d'exister en devenant empire ottoman et le dernier patriarche bulgare est envoyé en exil en Grèce. Durant les 500 ans d'occupation les monastères serviront pour la conservation de la foi orthodoxe en opposition à l'islamisation forcée de la population.Le monastère de Rila avait un statut privilégié, conféré par les autorités turques Beaucoup d'églises furent transformées en mosquées (l'église sainte Sophie entre autres)
    Durant cette période il y eut de grands massacres suite à une tentative massive d'islamisation, le plus connu ayant été celui de Batak en 1876 ou 2000 chrétiens ont été tués, décapités et brûlés vifs pour la plupart. Une légende (?) veut que l'inversion du signe de tête "oui" et "non" vienne du fait que pour rester en vie lorsque les janissaires turcs leur mettaient l'épée sous la gorge en leur présentant Bible et Coran avec une question, les chrétiens faisaient un signe de tête inverse !
    Ce sera Victor Hugo qui s'insurgera devant le parlement français contre le génocide européen perpétré à Batak. Après la libération de la Bulgarie en 1978 par l'armée russe le pays redevient royaume et l'église reprend son rôle.
    Ce n'est qu'en 1953 que fut élu le 1er patriarcat bulgare (patriarche Kiril) puis en 1971 le patriarche Maxime décédé en 2012 et depuis c'est le patriarche Neofit qui est à la tête du patriarcat bulgare. Il est donc le 3ème patriarche depus la libération.

    l'époque communiste

    En 1946 début de la république populaire communiste. le rôle de l'église devient difficile. Maria nous parle de ses difficultés en tant que fille d'un prêtre; brimades, dénonciations, humiliations etc ont été son lot durant plusieurs années. Sa mère, enseignante, après son mariage avec un prêtre, a perdu son poste d'enseignante. Son père était en permanence espionné, écouté. Elle mentionne également la traitrise de certains haut clergé, membres du parti. Les baptêmes étaient souvent faits en secret dans les maisons ce qui pose parfois des problèmes actuels: les gens ne savent pas s'ils sont baptisés ou non ! Les communistes avaient instauré le baptême civil, le mariage à la mairie avec les symboles de l'église et les mariés étaient obligés de faire la photo nuptiale devant la statue de Lénine !

    Plusieurs questions sur la barbe des citoyens et des prêtres: elle était interdite durant tout l'époque communiste car signe d'insoumission. Cela a changé dès la fin 1989. C'est sans doute pour cela que bon nombre de bulgares sont barbus depuis la chute du communisme !

    Maria nous mentionne aussi pour conclure les mouvements Bogomiles, (Albigeois ou cathares en France) ainsi que les Danovistes, la fraternité blanche, mouvement qui se rassemble annuellement près des 7 lacs de Rila au mois d'août pour capter l'énergie du soleil.

    Merci à Maria et à son père.

    Texte: JCL
    Photos: Maelle - JCL

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Jeudi, 14 mars dernier, se tenait une conférence-débat, à l'invitation de Madame Marianne Autié et sous le parrainage de l'Ambassade de France en Bulgarie, sur les défis de l'expatriation pour le conjoint d'expatrié.

    1-2013-03-16   

    Sujet fort intéressant et conférence fortement attendue par la vingtaine de membres présents. 

    Tant de sujets à traiter et d'attentes à combler; le défi était de taille pour nos instigatrices et animatrices; Marianne, représentant l'Ambassade de France en Bulgarie, Émilie, L'AFCA-MAE (Association Française des Conjoints d'Agents du Ministère des Affaires Étrangères) et Kapka qui est Consultante en Développement Personnel et Coach Professionnel. 

    1-2013-03-16Conférence Expat

    Comme on pouvait s'y attendre, on a vite débordé dans les temps et les présentations ont dû être abbrégées

        "...C'est là qu'on a pu apprécier les talents d'animatrice de groupe de Kapka. 

     Son expertise s'est vite fait remarquer..."

    Les thèmes abordés étaient: LA FORMATION, LE TRAVAIL EN BULGARIE, LE SYSTÈME D'IMPOSITION DES ÉTRANGERS EN BULGARIE, LES DÉFIS PSYCHOLOGIQUES DE LA VIE EN EXPATRIATION ET LA SCOLARISATION DES ENFANTS. 

     

    Avons-nous répondu à toutes les attentes? Non sûrement pas mais c'était au moins ou plutôt l'occasion de prendre connaissance du réseau qui nous entoure et des ressources à notre disposition, en Bulgarie.  (La présentation Powerpoint sera disponible sur le site de Sofia Accueil pour rérérences et contacts. N'hésitez pas à prendre contacts avec les présentateurs au nom de S.A.). 

     

    conferences 1592FORMATION: Institut Français

    TRAVAIL:  EURES: agence d'emploi de l'U.E.:  Service en français disponible en Bulgarie!!!! Le saviez-vous?

    IMPÔT:  Experte du service des impôts de Bulgarie:  Un contact qui parle français et qui peut vous orienter!

    LA SCOLARISATION:  Institut Français et Lycée Victor Hugo de Sofia

    Autre segment très attendu et sûrement moins conventionnel, était celui traitant des défis psycohologiques de la vie en expatriation:  Attentes très élevées, sujet moins conventionnel et malheureusement résultats peu satisfaisants....  

    Enfin...Malgré tout, une conférence enrichissante dans tous les sens du terme: Les droits d'entrée de 10 leva par participant seront remis à L'Entraide de Sofia Accueil. Merci à tous ceux qui ont  organisé, participé  et contribué à cet évènement.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique